Lorsque vous prévoyez l’achat d’une piscine, mais que vous n’y connaissez pas grand-chose, vous pouvez vous sentir perdu face aux différentes catégories de piscine existantes. Comme vous ne savez pas trop quelle option privilégier, vous souhaitez être éclairé dans votre choix avant de comparer différents devis.

La catégorie de piscines hors sol

N’exigeant aucune autorisation préalable, ce type de piscine est beaucoup plus facile à installer et donc moins cher. Grâce à son transport très pratique, la piscine hors sol est une solution parfaite si vous ne voulez pas transformer la configuration de votre terrain. En effet, elle ne nécessite pas de travaux lourds et de maçonnerie.

La piscine hors sol bois

C’est sans doute la gamme la plus belle. Comme le bois se fond à merveille dans le jardin et apporte un caractère naturel, la piscine plaît énormément. En outre, sa vente sous forme de kit, accompagné de guide de montage, permet une installation très facile. Elle est accompagnée d’un mécanisme de filtration ainsi que d’équipements divers en fonction du modèle choisi (coffre de local technique, couverture, échelle, liner).

La piscine souple à armature tubulaire

Elle est nommée ainsi à cause de son armature composée de tubes en acier. Lorsque l’assemblage est fait, ces derniers permettent de maintenir la structure du bassin quand il est en eau. Généralement, la partie étanche est constituée de toile en PVC. Il s’agit donc d’une structure peu résistante, mais flexible. La piscine s’accompagne d’un mécanisme de filtration, au sable ou à cartouche, selon son fabricant et sa taille.

La piscine en acier ou en résine

Pour cette gamme, la structure de la piscine est beaucoup plus épurée et évoluée. C’est un assemblage de panneaux modulaires en acier, qui peut prendre un aspect en bois ou en métal, ou encore en résine de synthèse. Cette solution vous permet d’acquérir un bassin de plus grande taille. L’étanchéité se fait grâce à une membrane de type liner. La piscine hors sol en acier est accompagnée d’un mécanisme de filtration ainsi que d’équipements divers en fonction du modèle (couverture, échelle).

La piscine gonflable

Notamment destinée aux enfants, cette gamme peut combler de bonheur pendant les grandes chaleurs. Peu onéreuse, simple à monter et à démonter (vous n’avez qu’à gonfler et à dégonfler les boudins), elle existe en plusieurs dimensions et est parfois signée par des marques du divertissement : personnages de dessins animés, de jeux vidéos…

La catégorie de piscines enterrées

Sachez qu’une piscine enterrée exige un permis de construire. Avec une aire supérieure à 10 m2, vous pouvez jouir d’une surface de nage considérable. Quoi qu’il en soit, ce genre de construction est un projet familial, ainsi qu’un choix de vie sur le long terme. Ainsi donc, vous devez le préparer et l’anticiper afin que ce soit une réussite.

La piscine classique

Également nommé piscine de maçon, ce bassin en parpaings de forme rectangulaire et carrée propose une structure renforcée par une ceinture de béton. Résistant au temps, il est durable et dévoile une maçonnerie peu difficile à mettre en œuvre. Généralement, le prix de construction est assez onéreux, notamment lorsque vous faites appel à un professionnel. Néanmoins, l’auto-construction est une belle expérience à tenter si vous êtes un bon bricoleur et que vous vous intéressez aux nombreux aspects techniques d’une piscine. Son étanchéité est garantie par un carrelage, un enduit ou une membrane de type liner. Cette technique permet également la conception de couloirs de nage, de mini-piscines et de piscines à débordement ou miroir.

La piscine en coque ou en polyester

Aussi nommée piscine monocoque, cette gamme est conçue à partir de moules sur lesquels on projette des couches de résine synthétique et de fibre de verre. Puisque la structure est absolument étanche et d’un unique tenant, elle est simple et rapide à monter, une fois que les canalisations et l’emplacement sont bien préparés.

La piscine naturelle

Cette piscine écologique est aujourd’hui de plus en plus populaire grâce à son principe de fonctionnement naturel et écologique. Sa structure peut être en bois, béton ou métal, mais sa filtration se réalise grâce à des procédés naturels et des plantes, sans addition de produits chimiques. En fonction de son architecture, la piscine naturelle peut avoir la forme d’un mini-lac ou encore d’un étang.

La piscine en kit

Ce concept englobe en réalité 4 techniques de construction :

  • Les piscines conçues en panneaux modulaires (béton, métal ou matériau composite) que l’on soude ou boulonne. Les matériaux simplifient la conception de piscines rondes
  • Les piscines conçues en blocs à bancher dans lesquelles on coule du béton
  • Les piscines en bois à enterrer en partie ou en intégralité
  • Les piscines conçues grâce au coffrage que l’on remplit de béton (piscine à coffrage perdu)

La catégorie de piscines semi enterrées

  • La piscine semi enterrée en kit : très rapide à monter, elle existe dans différents matériaux comme le composite, le coffrage, le bois, l’acier et les panneaux modulaires.
  • La piscine en béton : assez solide, elle propose diverses méthodes de construction. Du plus standard au plus créatif, elle peut être en blocs à bancher, en béton coulé, en béton projeté ou en parpaings.
  • La piscine coque : vous n’avez qu’à passer une commande sur le catalogue du fabricant de votre choix.