La pose de parquet exige des compétences et de l’expérience. Si vous voulez un sol bien conçu, qui dure dans le temps et vous donne un effet élégant et naturel, vous devez connaître les différentes technique pose parquet.

Le plancher en bois, et en particulier le parquet, est un classique intemporel. Cependant, par rapport à il y a quelques décennies, les traitements et les couleurs du bois ont évolué, explorant de nouvelles solutions esthétiques, qui l’ont rendu encore plus désirable.

Le parquet est une solution d’ameublement capable de recréer un environnement intime et confortable. Voyons ensemble quelles sont les principales techniques de pose et les géométries qui pourraient dessiner votre nouveau sol.

3 techniques pose parquet pour un sol de classe

Lors du choix d’un technique pose parquet, il faut tenir compte de nombreuses variables. La taille, l’épaisseur, le type de bois et la couleur influent sur la géométrie de la pose et contribuent à donner au sol l’effet que vous souhaitez.

En outre, la taille, la forme, le sens de déplacement de la pièce et l’ouverture des portes sont autant de facteurs qui influencent le choix de la technique pose. Ainsi que les sources de lumière naturelle, qui améliorent le résultat que vous obtiendrez.

La perception de ceux qui entrent dans les chambres doit être optimale. Pour cela, vous devrez évaluer les géométries que votre parquet va acquérir. Par exemple, vous pouvez choisir entre les deux :

Enfin, les caractéristiques des murs sont également un élément qui influence le choix lors de la pose parquet. Par exemple, les murs non carrés ne se prêtent pas à la pose parallèle, mais vous pouvez opter pour la pose par emboîtement.

Selon le type de parquet que vous choisissez pour vos sols, trois techniques pose parquet peuvent être appliquées. Ce n’est pas seulement un choix dicté par le goût, mais par des facteurs tels que la taille de la surface du technique pose parquet, le matériau et la structure des bandes.

– Technique pose parquet flottante :

Cette technique pose parquet flottante est idéale pour la pose de grands sols. Si, au lieu d’une chambre individuelle, vous pensiez donner une touche classique et accueillante à toute la maison, cette solution est parfaite.

Après avoir examiné la bonne homogénéité de la surface, afin d’éviter toute déformation affectant l’installation, les panneaux thermo-acoustiques sont posés, ce qui garantit l’isolation. Il s’agit généralement de panneaux en polyéthylène expansé ou à base de fibres minérales.

Une fois la base préparée, les bandes sont collées ensemble, grâce à la prédisposition “mâle-femelle” et à l’utilisation d’une colle, qui renforce le lien.

La pose flottante nécessite le soin de laisser de petits espaces entre les lattes et les murs d’enceinte, pour permettre l’absorption de la dilatation du bois, causée par les changements de température. Cette technique pose parquet est le bon choix même si vous souhaitez recouvrir un sol existant sans l’abîmer.

– Technique pose parquet collée :

La technique pose collée convient à tous les types de parquet d’intérieur. C’est la technique pose parquet la plus connue, mais elle nécessite une attention particulière.

Les bandes sont collées au sol existant, ou à la chape, avec une colle spéciale, adaptée à une utilisation en milieu domestique, et sans préparation de couches intermédiaires.

Si le support n’est pas parfaitement sec, l’humidité peut endommager le parquet. Il est donc nécessaire de s’assurer, avec un équipement approprié, que la base est prête à accueillir votre nouvel étage.

-Technique pose parquet clouée :

Le clouage est une technique plus complexe et plus coûteuse car elle nécessite la préparation d’une structure sous-jacente.

Les planches choisies pour cette technique pose parquet doivent avoir une épaisseur constante, d’au moins 2 cm, afin de les clouer à la base. En effet, lors de la pose clouée, il est nécessaire d’utiliser des lattes de bois, noyées dans du ciment, et une structure porteuse en bois pour une pose clouée ou visser les lames de parquet.

Comme pour les techniques pose parquet précédentes, pour réaliser un parquet cloué, il est nécessaire de laisser des épaisseurs, tant entre les planches qu’au périmètre de la pièce, pour absorber les dilatations.

Comment obtenir une technique pose de parquet professionnelle ?

Vous avez vu les trois principales techniques utilisées pour la pose du parquet. Bien qu’il soit possible de trouver de nombreuses indications “à faire soi-même”, les précautions nécessaires pour obtenir un résultat professionnel ne s’apprennent pas en un après-midi.

Vous économisez de l’argent en posant du parquet lorsqu’un professionnel peut garantir la qualité des matériaux et un travail de qualité. C’est la seule façon d’éviter des désagréments inutiles, d’améliorer les performances et de prolonger la durée de vie.

Une entreprise spécialisée peut vous conseiller sur les meilleures solutions pour votre propriété, pour une expérience de pose parquet sans souci.