Vous avez un projet de maison en bois ? Vous avez raison ! Au delà des idées reçues, choisir de vivre dans une maison en bois est une excellente idée. Laissez-nous vous convaincre !

Meilleur confort de vie

– Humidité intérieure.

Le bois régule l’humidité de manière naturelle afin qu’à l’intérieur de la maison ossature bois, l’air soit naturellement sain. Logiquement, la maison doit être légèrement surélevée du sol et avec une fondation bien isolée. On confond souvent l’humidité de l’environnement avec l’humidité résultant d’une mauvaise exécution de la base en béton.

– Confort et tranquillité.

Le bois en tant qu’élément naturel transmet une sensation de bien-être et de tranquillité. Une des caractéristiques du bois est qu’il isole acoustiquement, cela signifie moins de nuisances et moins de bruit, ce qui nous permettra de mieux nous reposer. C’est un matériau chaud pour les yeux et un mauvais conducteur de chaleur, il a donc tendance à maintenir la température intérieure beaucoup mieux que les autres types de construction. S’il y a de la chaleur à l’extérieur, le bois l’empêche d’entrer et s’il est à l’intérieur, il ne le laisse pas sortir.

Cela induit moins de frais de chauffage et de climatisation. Le bois est un matériau naturel très isolant qui transmet peu de chaleur, accompagné de bonnes fenêtres en bois sans pratiquement pas de ponts thermiques, une bonne isolation des toits et des sols rend la température intérieure plus constante puisqu’elle ne se perd pas aussi rapidement que dans d’autres constructions plus classiques.

Construction écologique

– En faisant appel à un constructeur de maisons en bois, nous contribuons à protéger l’environnement car la transformation d’un arbre en planches ou tronçons de bois, nécessite peu d’énergie. Moins d’énergie dans le processus de construction de votre maison signifie moins d’émissions de CO2 sur notre planète.

 

– Un abattage et une replantation maîtrisés, contribuent à régénérer la forêt et donc à en prendre soin. Les arbres meurent et naissent naturellement, il n’y a donc pas le moindre inconvénient à les couper et à en replanter de nouveaux, tant que cela est contrôlé. Cela est très différent de la déforestation sauvage qui se fait par exemple en Amazonie, où les arbres sont coupés pour gagner de l’argent immédiatement sans penser à l’avenir.

Solidité

– Maisons antisismiques.

Le bois est un excellent matériau en cas de tremblement de terre en raison de ses caractéristiques car il possède une grande flexibilité qui lui permet d’absorber et de dissiper l’énergie générée en cas de mouvement tellurique. En d’autres termes, une maison en bois se déplace et se remet en place après le tremblement de terre.

– Grande durabilité. 

Sans doute à cause de l’histoire pour enfant “les trois petits cochons”, on a tendance à penser que les maisons en bois ne sont pas solides. Il est vrai que les abris de jardin notamment, on tendance à s’abimer vite. Mais c’est uniquement car il manque souvent cruellement d’entretien, perdus qu’ils sont au fond du jardin.

– Une maison bien construite, de façon à la protéger de l’humidité (si le bois a une humidité inférieure à 14-16%), avec des matériaux de qualité répondant à la norme NF DTU 31.2 est une maison qui durera dans le temps. Le bois doit par exemple être traité contre les xylophages (insectes qui mangent le bois) et avoir bénéficié d’un traitement fongicide (champignons).

– Il est également nécessaire de ne pas négliger l’entretien d’une maison en bois. Il est important de connaître les contraintes que cela implique avant de se lancer dans l’aventure d’une maison en bois. Parlez-en avec votre constructeur, il saura vous conseiller sur l’entretien, la fréquence des ravalements de peinture ou de lazurage par exemple.

– En bref, un bon constructeur de maisons en bois et un bon entretien feront passer votre maison de génération en génération. Il existe de nombreuses constructions en bois datant de plusieurs siècles et la plupart des poutres des maisons du XIXe siècle sont en bois.

Résiste aux incendies

– Les maisons en bois n’émettent pas de gaz toxiques dans le feu, si bien que ce dernier n’est pas attisé par la combustion du bois.

– Le bois est un mauvais conducteur de chaleur, si le feu est situé sur un mur extérieur, la température intérieure n’augmentera pas rapidement, ce qui laissera aux occupants plus de temps pour s’échapper.