De nos jours, il existe toute une série de matériaux d’isolation thermique efficaces et peu coûteux. Chaque matériau a ses avantages et ses inconvénients. Pour évaluer le matériau d’isolation à privilégier, vous devez savoir lequel est le mieux adapté à vos besoins en tenant compte de certains paramètres tels que la résistance thermique, le prix, l’impact environnemental, etc.

Isolation thermique avec de la laine de verre

La laine de verre, également appelée fibre de verre, est le matériau d’isolation thermique le plus fréquemment utilisé. Fabriquée en tissant efficacement de minces brins de verre dans un matériau isolant, elle est capable de limiter les déperditions thermiques. De plus, si vous recherchez une isolation peu coûteuse, la fibre de verre est une solution idéale. L’inconvénient majeur de la laine de verre est le danger lié à sa manipulation car la fibre traitée peut former de la poussière et de petits fragments de verre qui peuvent avoir des conséquences néfastes sur les yeux, les poumons et la peau. Si vous devez manipuler ce type de matériel, n’oubliez pas de porter l’équipement de sécurité approprié.

Isolation thermique avec de la cellulose

L’isolation à la cellulose est peut-être l’une des formes d’isolation les plus écologiques. Disponible en vrac, la cellulose est fabriquée à partir de carton, de papier et d’autres matériaux similaires recyclés. Certaines études récentes sur la cellulose montrent qu’il s’agit d’un excellent produit pour minimiser les dommages causés par le feu. En raison de sa compacité, la cellulose ne contient presque pas d’oxygène à l’intérieur. En somme, la cellulose est non seulement l’une des formes d’isolation les plus écologiques, mais elle est également l’un des isolants thermiques les plus résistants au feu.

Cependant, ce matériau présente également des inconvénients, notamment celui de causer des allergies chez certaines personnes. De plus, il est relativement difficile de trouver des professionnels spécialisés dans ce type d’isolation. La cellulose reste néanmoins un moyen peu coûteux et efficace d’isoler une maison.

Isolation thermique avec de la laine minérale

La laine minérale fait référence à différents types d’isolants. Il pourrait s’agir de la laine de roche, un type d’isolant fabriqué à partir de basalte, ou encore de la laine de laitier, qui est fabriquée à partir de scories d’aciéries. La majorité des laines minérales n’ont pas d’additifs qui leur permettent de résister au feu et ne peuvent donc pas être utilisées en cas de fortes chaleurs. Cependant, ce matériau n’est pas combustible. Lorsqu’elle est utilisée en combinaison avec d’autres formes d’isolation plus résistantes au feu, la laine minérale peut être une solution efficace pour isoler de grandes surfaces.

Isolation thermique avec du polystyrène

Le polystyrène est parfaitement adapté pour l’isolation thermique et acoustique. Il peut être soit expansé (EPS) soit extrudé (XEPS). Ces deux types se distinguent par leurs performances et leur coût. Il est généralement vendu en blocs, ce qui le rend idéal pour l’isolation des murs. Le polystyrène est inflammable, il doit donc être recouvert d’un produit chimique ignifuge, appelé hexabromocyclododécane (HBCD), qui est manipulé avec beaucoup de précaution en raison des risques sanitaires et environnementaux liés à son utilisation.

Isolation thermique avec des mousses de polyuréthane

La mousse de polyuréthane est une excellente forme d’isolation thermique. Elle utilise également des gaz non chlorofluorocarbonés (CFC) comme élément gonflant, réduisant ainsi les nuisances causées à la couche d’ozone. Si les mousses de polyuréthane sont plutôt légères, il existe aussi des mousses de densité moyenne que l’on peut pulvériser dans les zones à isoler. Un autre avantage de ce matériau d’isolation thermique est qu’il est résistant au feu.

Autres matériaux d’isolation thermique courants

Bien que les matériaux énumérés jusqu’à présent soient les plus couramment utilisés pour l’isolation thermique, ils ne sont pas les seuls que l’on trouve sur le marché. Récemment, des matériaux tels que l’aérogel, utilisé par la NASA pour construire des tuiles résistantes à la chaleur, sont devenus accessibles. Les isolants naturels comme le chanvre, la laine de mouton, le coton et la paille sont également efficaces.

En conclusion :

–          L’aérogel est plus cher mais c’est certainement l’un des meilleurs isolants ;

–          La fibre de verre est bon marché mais nécessite une manipulation soigneuse ;

–          La laine minérale est efficace mais elle ne résiste pas au feu ;

–          La cellulose est résistante au feu, écologique et efficace mais difficile à appliquer ;

–          Le polyuréthane est un bon produit isolant bien que pas particulièrement écologique.

Dans tous les cas, afin de choisir efficacement le matériau qui vous convient, il est recommandé de contacter un professionnel qui vous aidera à trouver la solution la plus adaptée à vos besoins en matière d’isolation thermique.