La construction d’une maison nécessite une planification, un budget et le respect d’une série d’étapes pour que le projet réussisse. Malgré cela, “faire construire” reste un formidable projet, si tant est que l’on prenne soin de respecter les différentes étapes qui permettront de construire la maison de ses rêves en partant d’une simple idée initiale. 

Quelles sont les étapes pour construire la maison parfaite à partir de zéro ?

1. Recherche d’un architecte

La première étape vers la maison idéale consistera à contacter un architecte expert, à qui vous pourrez vous adresser, à titre indicatif, pour commenter les particularités du projet (ou du terrain), le type de maison que vous souhaitez construire et la conception à privilégier.

L’architecte doit pouvoir canaliser ces observations pour commencer à concevoir une maison confortable, adaptée au nombre d’occupants. Consultez bien son “book” des maisons déjà réalisées afin de vous assurer que son style corresponde bien à ce que vous avez en tête. 

2. Trouver un terrain

Si vous êtes propriétaire d’un terrain constructible, vous avez terminé une partie du processus de construction d’une nouvelle maison.

Si vous ne possédez pas encore de terrain sur lequel construire, achetez-en un avec les conseils de l’architecte, il saura choisir un terrain avec des caractéristiques compatibles avec votre projet, de la lumière naturelle et des zones urbaines proches. Ledit terrain sera ou non viabilisé, c’est à dire qu’il disposera déjà d’accès à l’électricité, au gaz…

3. Etudes géotechniques

Vous aurez besoin d’un autre professionnel, cette fois-ci un topographe pour effectuer une étude topographique du terrain, pour connaître les dénivellations, les mesures totales, les reliefs et les éléments supplémentaires.

L’étude géotechnique nécessite un forage pour vérifier la résistance et la composition du terrain acheté, et sert également à structurer la maison avant la construction.

Enfin, l’architecte fournira un avant-projet pour corroborer la projection de la maison jusqu’à ce que la conception idéale soit finalisée. Les trois études sont présentées sous forme de dessins et de plans.

4. Souscription à une assurance dommages-ouvrages

L’assurance dommage ouvrage est une assurance obligatoire pour toute construction de maison ou rénovation importante. Conformément à l’article L.242.1 du Code des assurances, cette assurance doit être souscrite avant l’ouverture du chantier,par les promoteurs immobiliers, les constructeur de maisons individuelles ou les particuliers maître d’ouvrage lorsqu’il n’a pas d’intermédiaire et qu’ils passent directement avec l’entrepreneur ou l’architecte. Cette assurance permet l’indemnisation des  malfaçons menaçant la solidité de la construction et faisant l’objet de la garantie décennale.

5. Aspects techniques de la conception

Là encore, nous profiterons de l’expertise de l’architecte qui préparera les documents techniques : plans, description détaillée de la taille de l’œuvre, des matériaux à utiliser, des finitions et des mesures. Le dossier devra également contenir les plans de sol, d’installation et de structure,.qui permettront d’obtenir le permis de construire auprès de la mairie

6. Le métrage du terrain pour l’évaluation du prix 

Dans cette étape, le métreur va prendre les rênes du projet pour effectuer sur le futur chantier, les mesures et les calculs nécessaires à l’évaluation du prix de revient de la construction.

7. Sélection du constructeur de maisons

L’étape suivante est cruciale, car elle implique la sélection de l’équipe de constructeurs ou d’une entreprise dédiée à la construction d’ouvrages pour le projet.

Assurez-vous du sérieux du constructeur de maisons individuelles en tenant compte de l’expérience et  des conseils que celle-ci peut vous fournir si vous souhaitez construire une maison de toute pièce dans les meilleures conditions. Lisez-bien le contrat qui vous uni, vérifiez les avis sur Internet, demandez à voir des maisons déjà concrétisées dans votre région par ce constructeur. 

8. Achèvement de la construction de la maison

L’entreprise de construction et le maître d’oeuvre et architecte remettront tous deux les clés de la maison au propriétaire. Il s’agira alors de s’assurer que la construction respecte le cahier des charges de départ, les consignes de sécurité et les directives légales.

Une fois que le client a reconnu les travaux, les professionnels peuvent signer le document final de réception des travaux.

9. Déclaration de conformité

Une déclaration attestant l’achèvement et conformité des travaux (DACCT) avec le permis de construire initial, signée par l’architecte, le constructeur ou vous-même doit être envoyée à la mairie. Cette dernière dispose alors de 3 mois pour contester la conformité des travaux.