Le gazon est très choisi en ce moment par plusieurs personnes. Pour celles qui ont un terrain vaste et un sol fertile, il est important d’y poser du gazon. Il existe quand même quelques étapes à maîtriser pour la pose. Ces étapes permettent d’avoir un bon résultat sur votre jardin après la pose de gazon synthétique. Pour cela, il faut choisir la bonne qualité de gazon, ensuite de préparer la zone, et enfin de faire la pose.

La bonne qualité de gazon

Le choix du bon type de gazon doit être bien réfléchi. Selon l’utilisation, la qualité du sol, les conditions de lumière (ombre ) et les besoins d’entretien sont à tenir compte. Il existe différentes qualités d’herbe: herbe ornementale qui ne sont pas très résistants et nécessitent beaucoup de temps d’entretien. Il y a également d’autres types d’herbes, mais une pelouse synthétique est aussi très belle. Pour faire le bon choix de qualité, il faut trouver celle qui est résistant et qui est plus facile d’entretien.

Préparation de la zone de gazon

Avant de pouvoir poser le gazon enroulé, la zone doit d’abord être préparée. Les six étapes suivantes sont nécessaires:

  • D’abord, enlevez l’ancienne pelouse existante à plat avec une pelle.
  • Vous devez ameublir la zone maintenant libre en creusant profondément dedans. Lors de cette opération, les pierres et les restes de racines doivent être soigneusement retirés. Vous devez porter une attention particulière aux extensions des racines de la gouttière, de la prêle, du chiendent ou du tussilage. Dans les sols lourds et argileux, il est conseillé d’incorporer du sable (1 à 3 m³ par 100 m²) pour améliorer le drainage. Pour les sols sableux légers, il est conseillé d’incorporer de l’humus (compost provenant de la zone de collecte des déchets verts).
  • Le sol est alors ratissé jusqu’à ce qu’une surface plane sans bosses ni dépressions soit créée. Pour égaliser les inégalités, vous pouvez niveler la surface avec une planche de trois mètres de long.
  • Enfin, la surface nivelée est compactée avec un rouleau ou en la foulant avec des marchepieds.
  • La surface doit maintenant être laissée au repos pendant une ou deux semaines si possible et arrosée plus souvent. Le sol se tasse. Toute irrégularité peut être réparée ultérieurement.

La pose du gazon : voici comment cela fonctionne

Une bonne planification est importante : le gazon fini doit être posé le jour de la livraison. Il est également recommandé d’ajouter un “engrais de démarrage” avant la pose. Elle est dispersée uniformément à la main, puis ratissée à la surface. Immédiatement avant de poser le sol ainsi préparé, vous devez ratisser le sol sur une profondeur d’un à deux centimètres.

Voici comment vous procédez lors de la pose du sol:

  • Si possible, la pose doit commencer sur une ligne droite. Raccorder les différentes feuilles sans couture et poser le gazon en croix et en offset. Les chevauchements peuvent être réduits à l’aide d’un long couteau à lame dentelée. Pour éviter les empreintes, il est recommandé de poser des planches sur la race déjà posée.Finalement, la surface finie est soigneusement roulée en diagonale sur les bords afin que la pelouse ait un bon contact avec le sol. Lorsque la pelouse est terminée, vous devez l’arroser abondamment et soigneusement jusqu’à ce qu’elle pousse (environ 15 à 20 litres par m²). Le gazon et le sol doivent toujours être humides.
  • Après environ deux à quatre semaines (selon le temps), les sondes de gazon auront poussé en même temps que le sol. L’irrigation peut maintenant être lentement ramenée à un niveau normal. En règle générale, une ou deux irrigations abondantes par semaine suffisent désormais par temps sec.